Ouverture d'une entreprise de l'industrie du cannabis aux Pays-Bas

Avez-vous déjà envisagé de créer une entreprise aux Pays-Bas dans le secteur des drogues douces? Ensuite, il y a beaucoup de choses que vous devez savoir à l'avance, sinon vous pourriez être confronté au risque d'accusations criminelles. La vente et la possession de drogues sont techniquement une infraction pénale par la loi. Afin de réduire la production, la consommation et les ventes illégales de drogues dures, les Pays-Bas ont invoqué une politique de tolérance spéciale concernant les ventes de cannabis, qui comprend la marijuana et le haschich. En raison de cette politique de tolérance, les cafés ne sont pas persécutés par le bureau public de persécution pour avoir vendu du cannabis.

Les cafés sont des entreprises légalement autorisées à vendre du cannabis (à ne pas confondre avec les cafés ordinaires), à condition de respecter les règles strictes qui leur sont imposées. Veuillez noter que cette politique de tolérance ne s'applique pas aux drogues dures et que toute violation de celles-ci peut entraîner des persécutions. Vous pouvez trouver plus d'informations sur les drogues douces et dures dans la loi néerlandaise sur l'opium. De plus, le public n'a pas le droit de transporter plus de cinq grammes de cannabis à tout moment et ne sera pas persécuté s'il transporte moins de cinq grammes. La consommation publique peut cependant être interdite par les municipalités. La consommation de cannabis dans ces zones interdites peut entraîner l'arrestation, la confiscation de drogues et également une amende.

Vous cherchez à créer une entreprise aux Pays-Bas ? Lire plus loin.

Gedoogverklaring

Pour ouvrir une entreprise de cannabis, vous aurez généralement besoin d'un «gedoogverklaring» (qui est une déclaration de tolérance) et d'une licence d'exploitation pour l'industrie de la restauration («horeca»). La déclaration de tolérance est basée sur un quota maximum de cafés qui sont autorisés dans cette municipalité. Ce montant varie d'une commune à l'autre. Beaucoup de ces quotas sont respectés depuis longtemps, ce qui rend impossible la demande d'une nouvelle déclaration de tolérance. Vous pouvez cependant choisir de reprendre un café existant si son propriétaire décide de quitter.

Certaines municipalités ont des listes d'attente pour obtenir la déclaration de tolérance. Selon la commune, des conditions supplémentaires peuvent être fixées pour postuler à la liste d'attente. Ceux-ci peuvent inclure, mais ne sont pas limités à:

  • Posséder ou louer une propriété possible pour ouvrir le café
  • Avoir une licence pour opérer dans le secteur de la restauration
  • Avoir une distance minimale avec les autres cafés

Dépistage Bibob

Lors d'une demande de déclaration de tolérance, le gouvernement néerlandais peut appliquer un examen de probité en vertu de la loi néerlandaise sur l'administration publique. Cet acte est également connu sous le nom de «Bibob» et sert à identifier le risque potentiel d'activités criminelles. En vertu de cette loi, le gouvernement est autorisé à enquêter sur vos antécédents et / ou ceux de votre entreprise lors de la demande d'une telle licence. Si le dépistage identifie des risques, le gouvernement est autorisé à refuser ou à révoquer votre licence afin d'éviter que le gouvernement facilite les activités criminelles.

La licence d'exploitation dans le secteur de la restauration et ses exigences varient également d'une municipalité à l'autre. Le contenu de ces exigences se rapporte à la zone entourant votre entreprise et implique généralement des règles de sécurité, de décence et d'ordre public. Ceux-ci peuvent être, mais ne sont pas limités aux heures d'ouverture, aux nuisances sonores et lumineuses, au stationnement et plus encore. Si vous avez déjà une municipalité en tête, nous vous suggérons d'examiner les exigences spécifiques dans ce domaine particulier pour savoir à quoi vous devez vous conformer.

Règles concernant les entreprises de cannabis

Si vous souhaitez ouvrir un café néerlandais, vous devez prendre en compte de nombreuses règles. Il existe des politiques spéciales concernant les cafés. Les règles de base pour tous les cafés sont abrégées sous les critères AHOJGI. En fonction de la municipalité, des règles supplémentaires peuvent s'appliquer. Il est à la seule discrétion de ladite municipalité de déterminer si les cafés sont autorisés à exercer leurs activités commerciales selon les règles données de cette municipalité.

Les critères AHOJGI sont les suivants:

  • Les cafés ne sont pas autorisés à faire de la publicité pour eux-mêmes ou leurs produits
  • Les cafés ne sont pas autorisés à vendre de l'alcool
  • Les cafés (et ses clients) ne sont pas autorisés à causer des nuisances
  • Les cafés ne sont pas autorisés à vendre de la drogue aux personnes de moins de XNUMX ans
  • Les cafés ne sont pas autorisés à vendre plus de cinq grammes de cannabis par personne et par transaction et ne peuvent pas contenir plus de 500 grammes de cannabis en inventaire
  • Les cafés ne peuvent vendre du cannabis à des résidents autres que ceux des Pays-Bas

D'autres règles peuvent inclure, que les cafés peuvent ne pas être à proximité des écoles ou d'autres cafés, ou leur interdire du tout d'habiter certaines zones. En outre, des règles strictes concernant la comptabilité, les conditions de vente et les ventes au comptoir public peuvent s'appliquer. Un exemple d'une telle règle est que les cafés ne peuvent pas vendre directement dans la rue.

Des règles plus strictes

En 2013, le gouvernement néerlandais a modifié son approche concernant les cafés afin de réduire les nuisances pour les environs, en modifiant la portée de l'orientation du café vers le marché local. Une nouvelle règle a été introduite le 1er janvier 2013 interdisant aux étrangers d'entrer et d'acheter du cannabis dans les cafés. Seuls les résidents néerlandais sont autorisés à entrer dans les cafés et à y acheter du cannabis. Cela signifie que les coffee shops sont chargés d'identifier si leurs clients ont la résidence néerlandaise et s'ils ont l'âge légal pour acheter du cannabis.

Naviguer dans les nombreuses subtilités de l'ouverture d'un café est très difficile. Une mauvaise application peut vous empêcher d'obtenir les licences nécessaires. Intercompany Solutions peut vous aider à identifier quelles municipalités ont des déclarations de tolérance disponibles, à demander lesdites déclarations de tolérance ou listes d'attente de celles-ci, à remplir les exigences de la liste d'attente, à demander une licence pour opérer dans le secteur de la restauration, à vous aider avec le dépistage Bibob et bien d'autres questions . Nous pouvons également vous conseiller sur les règles et règlements de l'audit de vos clients sur leur résidence et leur âge et les questions liées à la comptabilité.

Cultiver du cannabis aux Pays-Bas

Il est actuellement strictement interdit de cultiver du cannabis aux Pays-Bas. Cela signifie que la fourniture de cannabis aux cafés passe par une porte dérobée illégale, mais que ses ventes au public passent par une porte d'entrée tolérée (dans le café). Le gouvernement néerlandais a identifié que cela pouvait entraîner des problèmes d'acquisition et de production de cannabis, ce qui à son tour pouvait créer des problèmes pour la sécurité, l'ordre et la santé publics. Cela est dû au fait que la production de cannabis n'est pas tolérée et que la variation réglementée de la qualité du cannabis fourni peut fortement varier.

Les particuliers peuvent cependant posséder jusqu'à cinq plants de cannabis, car cela est considéré comme un usage non commercial. Cependant, les autorités peuvent confisquer ces plantes car leur possession est illégale, tandis que la consommation est tolérée. Posséder plus de cinq plants de cannabis peut entraîner des persécutions. Le cannabis médical est réglementé par le Bureau of Medicinal Cannabis (BMC) du ministère néerlandais de la Santé, du Bien-être et des Sports. Toute demande de production de cannabis médical passe par cette organisation.

En 2018, un comité consultatif a étudié la question de la production et des ventes de cannabis non médical et a publié ses conclusions et recommandations au gouvernement néerlandais. À son tour, le gouvernement néerlandais a réagi à ces recommandations. Une décision a été prise de faire un essai avec une chaîne d'approvisionnement de cannabis fermée sur la base des recommandations du comité consultatif. Cela contient également des ajouts du gouvernement concernant la portée et les règles de cet essai.

La chaîne d'approvisionnement fermée du cannabis

La chaîne d'approvisionnement fermée du cannabis est un essai qui se déroulera aux Pays-Bas en 2021, qui se concentre sur les ventes et la culture réglementées de cannabis. Le gouvernement et d'autres parties (de recherche indépendantes) surveilleront de près la production, la distribution et les ventes dudit cannabis réglementé et évalueront s'il est possible et faisable de modifier l'approvisionnement illégal actuel de celui-ci. Sur la base des recommandations du comité consultatif et des ajouts du gouvernement concernant la portée et les règles de cet essai, dix municipalités ont été choisies pour participer à l'essai. Tous les cafés de ces municipalités sont tenus de participer à l'essai. Les règles existantes concernant les cafés peuvent être modifiées pendant le procès.

Opportunités pour les nouveaux producteurs

La chaîne d'approvisionnement fermée du cannabis ouvre des opportunités pour les nouveaux cultivateurs, car jusqu'à dix nouveaux cultivateurs seront sélectionnés au cours de l'essai. Ces personnes ou entreprises seront légalement autorisées à cultiver et vendre du cannabis aux cafés, tout en participant à l'essai. Des règles spécifiques concernant les installations, la gestion de la qualité, la sécurité, la tenue de registres, les besoins en personnel et les estimations de production s'appliqueront à ces nouveaux producteurs. Les parties intéressées peuvent soumettre une demande qui sera examinée.

Les candidats peuvent être des personnes physiques ou morales, qui doivent toutes deux être situées aux Pays-Bas. Les exploitations agricoles doivent également être situées aux Pays-Bas, mais ne sont pas limitées aux municipalités participantes. Un plan d'affaires solide doit être présenté et sera évalué par toutes les parties concernées. Certains éléments requis pour le plan d'affaires sont un plan au sol du site de culture, un plan de transport, le respect de la qualité et plusieurs autres facteurs nécessaires pour respecter les règles. De plus, les candidats auront besoin d'une certification de bonne conduite et subiront un examen Bibob. Intercompany Solutions peut vous aider à formuler un business plan respectant tous les critères nécessaires à cette évaluation et vous aider à demander une certification de bonne conduite. La date d'application n'est pas encore connue.

Cannabidiol (CBD)

Le cannabidiol, en abrégé CBD, est une substance qui se trouve dans les sommités florales de la plante de chanvre. Il peut être extrait de différentes manières et est vendu sous forme d'huile, de capsules, de pâte, de pommade ou de thé. Contrairement au cannabis, le cannabidiol est légal à acheter et à vendre et ne justifie pas l'utilisation de la politique de tolérance. En tant que tel, vous pouvez le trouver dans les magasins de médicaments et de produits de santé courants tant que la quantité de THC est inférieure à 0,05% et que la dose quotidienne de CBD ne dépasse pas 160 mg. Une autre condition est qu'il ne peut pas être annoncé comme médicament. Le CBD s'est avéré avoir de multiples avantages pour la santé au cours des dernières décennies, c'est pourquoi il est étudié et utilisé afin de voir s'il pourrait être bénéfique de l'utiliser à côté de médicaments réguliers dans de nombreuses situations. C'est un marché très intéressant qui vient de faire surface, il pourrait être intéressant de rechercher ce sujet si vous avez des intérêts commerciaux dans ce domaine particulier.

Production de cannabidiol

Le CBD est extrait de la plante de chanvre, classée sous la loi sur l'opium. En 1999, la loi néerlandaise sur le chanvre a été ajustée, légalisant la récolte de chanvre à fibres. Cela se compose uniquement des graines et des fibres de la plante de chanvre. En vertu de cette loi, la production de plantes de chanvre contenant moins de 0,2% de THC est autorisée pour les entreprises qui peuvent bénéficier d'une exemption de la loi sur l'opium. La production de CBD est cependant illégale, car elle n'est pas récoltée à partir des graines et des fibres mais plutôt des sommités des fleurs. Étant donné que le traitement d'autres pièces que les graines et les fibres de la plante de chanvre est illégal, les entreprises choisissent d'exporter ces pièces «restantes» vers des pays où il est légal de les transformer. Ces pays extraient ensuite le CBD des feuilles et créent soit de l'huile de CBD, des capsules, de la pâte, des pommades ou du thé. À son tour, ce CBD transformé est désormais légal à importer et à vendre aux Pays-Bas. Vous pouvez trouver des informations plus élaborées concernant la production et les ventes de CBD dans cet article.

Intercompany Solutions peut vous informer sur toutes les lois et réglementations

Si vous souhaitez participer au marché du cannabis, vous devrez être informé de toutes les réglementations et restrictions afin de poursuivre la voie légale. Toute activité commerciale considérée comme illégale aux Pays-Bas peut entraîner des poursuites et, dans le pire des cas, votre arrestation. Si vous voulez en savoir plus sur ce marché intéressant, Intercompany Solutions peut vous fournir les informations et les conseils nécessaires pour créer votre entreprise 100% légalement. N'hésitez pas à nous contacter pour des informations plus élaborées.

Sources:

https://www.government.nl/topics/drugs/toleration-policy-regarding-soft-drugs-and-coffee-shops

https://www.government.nl/documents/reports/2018/06/20/an-experiment-with-a-closed-cannabis-chain

https://www.government.nl/documents/parliamentary-documents/2018/07/06/government%E2%80%99s-response-to-report-of-the-advisory-committee-on-the-controlled-cannabis-supply-chain-experiments-with-a-controlled-supply

https://www.government.nl/documents/reports/2019/10/31/rules-for-the-experiment-with-a-controlled-supply-of-cannabis-to-coffee-shops

https://business.gov.nl/regulation/public-administration-probity-screening-act/

https://www.government.nl/topics/drugs/documents/reports/2019/10/31/rules-for-the-experiment-with-a-controlled-supply-of-cannabis-to-coffee-shops

Besoin de plus d'informations sur la société néerlandaise BV?

CONTACTEZ UN EXPERT
Dédié à aider les entrepreneurs à démarrer et à développer une entreprise aux Pays-Bas.

Membre de

Food MenuChevron- vers le bascercle croisé