Nouvelles règles de TVA pour le commerce électronique dans l'UE à partir du 1er juillet 2021

Si vous souhaitez que votre entreprise de commerce électronique néerlandaise exerce ses activités dans toute l'Union européenne, vous devrez gérer des règles de TVA différentes de celles qui s'appliquent si vous ne livrez qu'à des clients aux Pays-Bas. Un certain nombre de règles de base s'appliquent à la TVA dans l'UE. Cela comprend certains seuils pour la perception de la TVA si vous vendez à des consommateurs dans d'autres États membres ainsi que l'enregistrement à la TVA à l'étranger. Cependant, à partir du 1er juillet 2021, de nouvelles règles de TVA pour le commerce électronique s'appliqueront. Cet article expliquera les règles de TVA les plus importantes pour les entreprises néerlandaises de commerce électronique, telles que les boutiques en ligne et les plates-formes qui approvisionnent les consommateurs étrangers dans l'UE. Cela inclut également le dropshipping.

Règles de base applicables dans toute l'UE

La TVA est perçue dans tous les pays de l'UE. Les pays de l'UE déterminent eux-mêmes le niveau des taux de TVA sur les produits. Le pays autorisé à facturer la TVA est déterminé par:

  • De quel pays de l'UE les produits sont expédiés
  • Dans quel pays de l'UE les produits arrivent
  • Dans quel pays les produits ont été importés de l'extérieur de l'UE
  • Qui est l'importateur: le fournisseur, la boutique en ligne ou le client lors de l'importation de produits
  • Si vous fournissez à d'autres entrepreneurs ou à des clients sans numéro de TVA (consommateurs par opposition aux entreprises enregistrées)

Pour les ventes et les livraisons où les marchandises sont expédiées des Pays-Bas à des consommateurs dans d'autres pays de l'UE, la TVA néerlandaise est payable à titre de base tant que vous restez en dessous d'un certain seuil. Cela signifie que vous facturerez la TVA néerlandaise à votre client étranger jusqu'à ce que votre chiffre d'affaires dans le pays concerné atteigne le montant seuil applicable.

Montants seuils pour les ventes à l'étranger

Au sein de l'UE, des seuils ont été convenus pour la perception de la TVA sur les ventes aux consommateurs dans d'autres États membres. Ceci est également connu sous le nom de vente à distance. Si votre chiffre d'affaires dans un autre pays de l'UE dépasse le montant du seuil dans l'année, vous calculez le taux de TVA pour ce pays. Vous y payez ensuite la TVA et soumettez une déclaration de TVA. Le seuil de vente à distance varie selon les pays. Les autorités fiscales néerlandaises ont des informations plus détaillées à ce sujet.

Les montants seuils ne s'appliquent pas à la fourniture de produits soumis à accise, tels que les boissons alcoolisées et les cigarettes. Les montants seuils ne s'appliquent pas non plus aux moyens de transport nouveaux ou presque nouveaux tels que les voitures. Les livraisons de ces types de marchandises ne sont pas prises en compte dans les montants seuils. A chaque livraison, quel que soit le montant, vous calculez la TVA du pays où ces marchandises sont expédiées.

Si vous vendez des marchandises qui relèvent du système dit de marge, ces livraisons ne sont pas prises en compte dans les montants de seuil. Si vous appliquez le système de marge, vous devez la TVA néerlandaise aux autorités fiscales néerlandaises sur la marge bénéficiaire des marchandises. Vous ne facturez pas la TVA au client et ne l'indiquez pas sur la facture, car la TVA est déjà incluse dans votre prix de vente.

Informations sur l'enregistrement à la TVA

Vous ne pouvez calculer la TVA étrangère qu'avec un enregistrement TVA dans le pays concerné. Vous recevrez un numéro de TVA des autorités fiscales étrangères et soumettez une déclaration de TVA locale. En outre, vous pouvez également engager un conseiller fiscal qui s'occupe de votre enregistrement et de votre déclaration de TVA étrangère, ICS est toujours heureux de vous aider dans ces tâches. Assurez-vous de vous inscrire à la TVA en temps voulu dans le pays où vous devez la TVA pour éviter de lourdes amendes. Même si vous avez d'abord payé la TVA aux Pays-Bas, les autorités fiscales étrangères ont toujours droit à la TVA qui y est due. Vous devez toujours les payer à l'étranger avant de réclamer la TVA néerlandaise.

Quand utiliser un taux de TVA étranger?

Lorsque vous livrez à des clients dans un autre pays de l'UE qui ne soumettent pas de déclaration de TVA, tels que des consommateurs, vous pouvez toujours utiliser le taux de TVA étranger et déposer une déclaration locale. Cela est possible même si vous restez en dessous du montant du seuil. Vous devez soumettre une demande écrite à ce sujet aux autorités fiscales néerlandaises.

1er juillet 2021: nouvelle directive TVA de l'UE pour le commerce électronique

À partir du 1er juillet 2021, la nouvelle directive européenne sur la TVA pour le commerce électronique s'appliquera. Les nouvelles règles s'appliquent lorsque vous réalisez un chiffre d'affaires annuel de 10,000 10,000 euros ou plus avec votre boutique en ligne néerlandaise ou votre entreprise de commerce électronique à partir de ventes aux consommateurs dans les pays de l'UE en dehors des Pays-Bas. Si votre chiffre d'affaires dans d'autres pays de l'UE reste inférieur à XNUMX XNUMX euros par an, vous pouvez continuer à facturer la TVA néerlandaise. Avec la nouvelle directive TVA, la Commission européenne souhaite moderniser et simplifier la taxation de la TVA, créer des "conditions de concurrence équitables" pour les entrepreneurs à l'intérieur et à l'extérieur de l'UE et lutter contre la fraude à la TVA sur les colis de faible valeur.

Changements susceptibles d'avoir un impact sur votre entreprise

La mise en œuvre du nouveau projet de loi a des conséquences directes sur les opérations de votre entreprise en raison des 3 changements suivants:

1. Plus de seuils distincts

À compter du 1er juillet 2021, les montants seuils pour les ventes à distance intra-UE par pays de l'UE seront annulés. Il y aura 1 montant seuil commun de 10,000 10,000 euros. Ce seuil s'applique à toutes les ventes à distance intra-UE de biens, ainsi qu'aux ventes de services numériques aux consommateurs de l'UE. Si le montant total de vos ventes à l'étranger dans les pays de l'UE reste inférieur à XNUMX XNUMX euros par an, en tant qu'entreprise de commerce électronique néerlandaise, vous pouvez continuer à facturer la TVA néerlandaise. Gardez simplement à l'esprit que le transport de l'envoi doit être initié aux Pays-Bas et que vous devez posséder une succursale dans un pays de l'UE.

A partir du moment où vous dépassez le montant seuil de 10,000 2 euros, vous facturez le taux de TVA du pays de l'UE où se trouve votre client. Vous pouvez organiser votre déclaration de TVA étrangère de XNUMX manières. Soit vous soumettez une déclaration de TVA locale pour chaque pays de l'UE dans lequel vous avez vendu et expédié des marchandises, soit vous enregistrez votre entreprise pour le « règlement de l'Union » dans le nouveau système de guichet unique des autorités fiscales néerlandaises.

2. L'exonération de la TVA pour les importations jusqu'à 22 euros expire

Lorsque des marchandises sont importées dans l'UE, il existe une exonération de TVA pour la TVA à l'importation sur les envois d'une valeur inférieure ou égale à 22 euros. Cette exemption expirera le 1er juillet 2021. L'UE vise à créer des "conditions de concurrence équitables" pour tous les vendeurs à l'intérieur et à l'extérieur de l'UE. À partir du 1er juillet 2021, la TVA à l'importation sera due sur l'importation de biens dans l'UE, quelle que soit la valeur de l'envoi. Les envois d'une valeur inférieure ou égale à 150 euros resteront cependant exonérés de droits d'importation.

Lorsque vous vendez des produits de l'extérieur de l'UE à des clients qui ne soumettent pas de déclaration de TVA, vous devez déclarer la TVA à partir du 1er juillet 2021 dans le pays de l'UE où les marchandises arrivent. Par exemple, lorsque vous livrez des produits de Taiwan via votre boutique en ligne directement aux consommateurs en Belgique, vous devez payer la TVA belge sur cette livraison.

3. Les plates-formes paient la TVA lorsqu'elles jouent un rôle actif

Un entrepreneur est responsable du paiement de la TVA sur les produits qu'il vend aux consommateurs via une plateforme. Dans les nouvelles règles de TVA, les plateformes sont responsables de ce paiement de TVA si la plateforme joue un "rôle actif". Mais un rôle actif ne se limite pas à rapprocher numériquement l'offre et la demande. Par exemple : faciliter les commandes et les paiements de produits. La plate-forme prend en charge l'achat et la livraison de produits aux clients privés et est donc due la TVA dans le pays où vit le client.

De plus, ce qui suit s'applique:

  • Lorsqu'un fournisseur livre des biens aux consommateurs dans l'UE via ladite plate-forme;
  • La valeur de la marchandise ne dépasse pas 150 euros;
  • Les marchandises sont importées dans l'UE.

Si la valeur de l'envoi est supérieure à 150 euros, la plate-forme est également redevable de la TVA lorsqu'elle facilite la livraison à un consommateur par un entrepreneur non basé dans l'UE et que les biens sont acheminés d'un État membre de l'UE à un consommateur d'un autre État membre . Si vous possédez une plate-forme et que des marchandises sont expédiées directement par des vendeurs professionnels de l'extérieur de l'UE à des clients d'autres pays de l'UE, vous devez vérifier avec votre conseiller fiscal si vous serez confronté à une obligation et à une responsabilité de TVA plus élevées après l'introduction du nouvelles règles.

Le nouveau système 'One Stop Shop'

Suite aux modifications de la législation, le système MOSS actuel pour les fournisseurs de services numériques dans l'UE sera fusionné avec le nouveau système One Stop Shop (OSS). En tant qu'utilisateur du régime MOSS actuel, vous déclarez votre TVA à partir du 1er juillet 2021 via le nouveau guichet unique. Vous pouvez également déclarer les ventes à distance via le nouveau portail. Si vous dépassez le montant seuil de 10,000 XNUMX euros avec à la fois des livraisons, des services numériques et des biens, vous pouvez introduire votre déclaration via ce portail. En tant qu'entrepreneur, vous pouvez déclarer la TVA due dans d'autres pays de l'UE via le portail OSS des autorités fiscales néerlandaises. Vous faites cela en vous inscrivant au « Règlement de l'Union ». Vous n'avez pas besoin d'un enregistrement à la TVA dans les autres pays de l'UE.

Les prestataires de services seront bientôt également autorisés à déclarer la TVA via le «règlement de l'Union» sur le portail OSS. Lorsque vous optez pour le nouveau système, vous devez d'abord annuler l'enregistrement de ses autres numéros de TVA intracommunautaire. Si vous avez besoin de ces autres numéros de TVA pour d'autres questions liées à la taxe de vente, par exemple pour la déduction de la taxe en amont, vous pouvez également choisir de conserver le numéro. Vous ne pourrez cependant pas récupérer la TVA payée dans ces pays via le guichet unique. Pour ce faire, vous devez soumettre une demande de remboursement séparée aux autorités fiscales néerlandaises. Dans ce cas une déclaration locale est plus pratique, ce qui vous évitera également des démarches administratives supplémentaires.

Les entreprises et plateformes susmentionnées qui vendent des produits en dehors de l'UE à des consommateurs dans les pays de l'UE et les font livrer directement peuvent utiliser le portail OSS. C'est possible avec le "Règlement d'importation" dans le portail. L'administration fiscale néerlandaise fait en sorte que la TVA déclarée via le portail OSS soit envoyée au bon pays de l'UE. Lorsque vous stockez des marchandises pour votre boutique en ligne dans un entrepôt situé dans un autre pays de l'UE, vous avez besoin d'un numéro de TVA de ce pays de l'UE. Les marchandises livrées par vous depuis l'entrepôt étranger sont taxées avec la TVA locale. Ils sont livrés depuis ce pays et vous ne pouvez pas déclarer votre TVA via le portail néerlandais OSS. Vous déposez une déclaration de TVA dans le pays de l'UE concerné.

Informations spéciales concernant la réglementation des petites entreprises (KOR)

Le règlement sur les petites entreprises (KOR) est une exonération spécifique de la TVA. Vous pouvez utiliser le KOR si vous êtes situé aux Pays-Bas et que vous n'avez pas plus de 20,000 1 € de chiffre d'affaires pendant 10,000 année civile. Le KOR est destiné aux personnes physiques (entreprises individuelles), aux associations de personnes physiques (par exemple une société en nom collectif) et aux personnes morales (par exemple les fondations, les associations et les sociétés à responsabilité limitée). Si vous dépassez toutefois le seuil de XNUMX euros de chiffre d'affaires dans les États membres de l'UE autres que les Pays-Bas avec votre boutique en ligne, vous devenez redevable de la TVA dans les États membres de l'UE concernés. À ce stade, les règles de TVA de l'État membre de l'UE de votre consommateur s'appliquent et, par conséquent, le KOR néerlandais n'est plus applicable.

Vous devez déclarer ce chiffre d'affaires aux Pays-Bas. Vous pouvez vous inscrire au règlement de l'Union dans le guichet unique, ou vous pouvez vous inscrire localement à la TVA et déposer une déclaration de revenus locale. Par exemple, si vous achetez également dans le pays concerné avec la TVA locale, cela peut s'avérer moins cher. Vous pouvez ensuite déduire la TVA payée directement dans votre déclaration de revenus. Le chiffre d'affaires sur lequel vous déposez une déclaration localement dans un autre pays de l'UE ne compte pas dans le KOR. Vous pouvez continuer à appliquer le KOR jusqu'à ce que vous atteigniez un chiffre d'affaires de 20,000 10,000 euros aux Pays-Bas. Si votre chiffre d'affaires annuel à l'étranger dans l'UE reste inférieur à 20,000 XNUMX euros et que ce chiffre d'affaires, combiné à votre chiffre d'affaires néerlandais, ne dépasse pas XNUMX XNUMX euros, vous pouvez continuer à travailler dans le cadre du KOR. Dans ce cas, vous ne calculez pas la TVA et ne déclarez pas non plus la TVA.

Législation douanière pour les envois e-commerce

Outre les règles en matière de TVA, la législation douanière pour les envois de commerce électronique changera également à partir du 1er juillet 2021. Une déclaration d'importation électronique est requise pour tous les envois d'une valeur allant jusqu'à 150 euros. De plus, de nouvelles réglementations seront ajoutées pour ces petits envois qui sont actuellement en cours d'élaboration. Les fournisseurs qui livrent directement des marchandises en provenance de pays extérieurs à l'UE peuvent, sous certaines conditions, utiliser la « réglementation à l'importation » sur le portail OSS. Avec ce règlement d'importation, un fournisseur soumet une déclaration de TVA dans 1 pays de l'UE. Cet arrangement ne s'applique qu'aux envois d'une valeur inférieure ou égale à 150 euros. Au lieu de la TVA à l'importation, le fournisseur paie directement la TVA applicable dans le pays de destination via le guichet unique.

Les agents des douanes, les entreprises de transport et les entreprises postales auront une réglementation différente si les entreprises n'utilisent pas la réglementation d'importation. Dans ce cas, les douanes à la frontière de l'UE évalueront la valeur de l'envoi. Les entreprises perçoivent la TVA due directement auprès du consommateur. Ils déclarent mensuellement la TVA à l'importation due et la règlent via une déclaration électronique. Cela s'applique également uniquement aux envois d'une valeur maximale de 150 euros. En savoir plus sur le commerce électronique aux Pays-Bas.

Mise en œuvre de ces nouvelles règles

Le guichet unique, ou OSS, se compose de 3 réglementations volontaires:

  1. Le "règlement de l'Union" pour les entreprises basées dans l'UE ayant au moins 1 succursale ou filiale dans un pays de l'UE. Ce règlement s'applique aux ventes et services à distance intra-UE.
  2. Le "règlement non-Union" pour les entreprises établies en dehors de l'UE sans établissement au sein de l'UE. Ce règlement s'applique aux services.
  3. Le "Règlement d'importation" pour les ventes à distance de biens hors UE d'une valeur maximale de 150 euros.

Les autorités fiscales néerlandaises soutiendront le système de guichet unique à partir du 1er juillet 2021. L'organisation a mis en place une "voie d'urgence" à cette fin. Cela signifie que vous pouvez utiliser les réglementations ci-dessus, sous réserve de certaines restrictions :

  • Les données sont en partie traitées manuellement. Cela augmente le risque d'erreurs.
  • Les déclarations et les enregistrements ont un délai d'exécution plus long.

Le traitement manuel peut entraîner un échange d'informations incomplet avec d'autres pays de l'UE. Les autorités fiscales indiquent que les retards causés par le système n'ont aucune conséquence sur le paiement de la TVA à l'autre pays de l'UE. Par exemple, un retard n'entraînera pas une amende de l'autre pays de l'UE. Une déclaration via votre progiciel, également appelée système à système, n'est pas possible dans la voie d'urgence.

Utiliser le guichet unique

Votre déclaration et votre inscription aux règlements mentionnés ci-dessus se font via My Tax and Customs Administration, onglet EU TVA one-stop shop. Pour votre enregistrement et votre déclaration, vous avez besoin de `` eRecognition '' (Reconnaissance électronique). Si vous avez une entreprise individuelle, vous pouvez utiliser DigiD. Vous pouvez vous inscrire au règlement de l'Union et au régime d'importation à partir du 1er avril 2021.

Si vous n'avez pas encore eHerkenning pour votre entreprise, faites-en la demande à temps. Lorsque vous achetez un outil de connexion eH3 pour votre inscription au nouveau portail OSS, vous pouvez éventuellement prétendre au "Régime de compensation eHerkenning Belastingdienst". Si vous avez droit au régime, l'indemnité s'élève à 24.20 euros TTC par an.

Assurez-vous que vous êtes prêt pour les changements à venir

Le nouveau seuil de 10,000 1 euros est bien inférieur aux seuils actuels par pays. En conséquence, vous êtes plus susceptible de devoir la TVA dans un autre pays de l'UE qu'à l'heure actuelle. Les nouvelles règles d'entrée ont des conséquences sur vos opérations commerciales. Vous devrez cartographier les pays dans lesquels vos clients vivent, le chiffre d'affaires que vous réalisez dans quel pays de l'UE et le taux de TVA applicable. Les pays de l'UE ont des taux de TVA différents. Cela a des conséquences sur le prix de votre produit par pays. Apportez des ajustements à votre système ERP pour une administration et une facturation correctes. Vérifiez également comment vous affichez les différents prix des produits dans votre boutique en ligne. Lors de la visite de votre boutique en ligne, votre client souhaite voir un prix correct, TVA comprise. Consultez votre comptable ou fournisseur du système pour connaître les options dont vous disposez pour cela. Déterminez si vous utilisez l'un des régimes volontaires ou optez pour un enregistrement local de la TVA dans les différents pays de l'UE. Assurez-vous d'avoir votre inscription et vos systèmes en ordre avant le 2021er juillet XNUMX.

Intercompany Solutions peut vous aider avec les changements nécessaires

Si vous devez effectuer de nouveaux calculs ou savoir si ces changements affecteront votre entreprise, nous pouvons vous aider à récupérer les informations nécessaires et les conseils personnalisés pour votre entreprise néerlandaise. Nous peut également vous assister dans la comptabilité de l'entreprise et l'enregistrement à la TVA, tout l'aspect financier de votre entreprise ou succursale aux Pays-Bas et toute autre question spécifique que vous pourriez avoir.

Sources:
1. https://ec.europa.eu/taxation_customs/business/vat/modernising-vat-cross-border-ecommerce_en
2. https://home.kpmg/us/en/home/insights/2021/04/tnf-eu-vat-rules-affecting-e-commerce-sellers-marketplaces.html
3. https://www.bakertilly.nl/

Besoin de plus d'informations sur la société néerlandaise BV?

CONTACTEZ UN EXPERT
Dédié à aider les entrepreneurs à démarrer et à développer une entreprise aux Pays-Bas.

Membre de

MenuChevron- vers le bascercle croisé