Avoir une question? Appeler un expert

Avoir une question? Appeler un expert

Le système fiscal néerlandais

Le gouvernement néerlandais lutte contre l'évasion et la fraude fiscales

Le gouvernement néerlandais a décidé de soutenir une nouvelle politique fiscale proposée par Menno Snel, secrétaire d'État aux finances, et de prendre des mesures concernant la première priorité à l'ordre du jour: mettre fin à l'évasion fiscale et à l'évasion fiscale.

Pour les années à venir, la politique inclut les priorités de 5:

  1. arrêter l'évasion et l'évasion fiscales;
  2. réduire les impôts sur le travail;
  3. promouvoir un climat fiscal compétitif pour les activités réelles dans l'économie;
  4. rendre le système fiscal plus vert,
  5. et plus réalisable.

Selon Snel, ces cinq priorités constituent un grand pas vers un système fiscal amélioré. Il ajoute que le nouveau système est encore incomplet. Ce gouvernement et le prochain gouvernement doivent déployer des efforts continus pour mettre en place un régime fiscal plus compréhensible, plus pratique, plus équitable et plus simple afin d'assurer une fiscalité impartiale pour les entreprises et les particuliers.

Stopper l'évasion et l'évasion fiscales

La politique du Secrétaire d'État visant à lutter contre la fraude et l'évasion fiscales comporte deux piliers: promouvoir l'intégrité et la transparence et protéger l'assiette fiscale.

Mettre en place un système de retenue à la source

Dans 2021 Holland prévoit d'adopter une système de retenue à la source en ce qui concerne les flux de redevances et d'intérêts vers les juridictions à faible taux d'imposition et les cas d'arrangements abusifs en matière d'impôts. De cette façon, la Hollande ne sera plus un canal pour les pays à faible taux d'imposition. M. Snel précise qu'il vise à mettre fin à l'évasion et à l'évasion fiscales et à mettre fin à l'image de la Hollande en tant qu'État facilite l'évasion fiscale par les multinationales. Le bon climat d'investissement est menacé par cette impression.

Traités

L'objectif du gouvernement est de fournir à la Hollande et à ses partenaires des outils efficaces pour contrer l'évasion fiscale. Par conséquent, le gouvernement ajoute plus de dispositions que de nombreux autres pays pour empêcher les abus dans ses traités pour l'impôt en vertu de la Convention multilatérale pour mettre en œuvre des mesures liées au traité fiscal pour prévenir l'érosion de base et le transfert de bénéfices. Cette action vise à prévenir une utilisation abusive du vaste système néerlandais de traités fiscaux.

S'appuyer sur les directives européennes en matière d'évasion fiscale

La Hollande adoptera des mesures plus strictes dans la mise en œuvre des deux directives de l'UE empêchant l'évasion fiscale (ATAD1 et ATAD2) que celles prévues dans ces directives, par exemple aucune exemption de groupe concernant la règle de la réduction des gains. De plus, aucune clause de stand-still ne sera appliquée en ce qui concerne les prêts existants et le seuil maximum sera réduit de 3M à 1M Euros.

La Hollande va introduire une règle pour le capital minimum pour les compagnies d'assurance et les banques afin de promouvoir un traitement plus équivalent des capitaux propres et de la dette pour tous les secteurs. Cette action devrait entraîner une économie plus saine et une plus grande stabilité de l'entreprise.

Droit de non-divulgation et annonce publique des amendes

La transparence est très importante pour lutter contre la fraude et l'évasion fiscales. Les objectifs de politique générale dans cet aspect sont hérités par le gouvernement précédent. La Hollande clarifiera le droit de non-divulgation pour les notaires et les avocats. Les amendes pour négligence coupable seront annoncées publiquement afin que ces fournisseurs de services financiers deviennent plus responsables en donnant des conseils sur la planification des impôts.

Intégrité du marché financier

Le gouvernement néerlandais prépare une législation pour la création d'un registre pour les propriétaires finaux. La législation régissant les bureaux de fiducie deviendra plus stricte.

Initiatives européennes pour le changement de culture

Le gouvernement néerlandais approuve les propositions de la CE pour accroître la transparence. La Commission a proposé une directive sur la divulgation obligatoire exigeant des intermédiaires financiers (avocats, conseillers fiscaux, bureaux de fiducie, notaires, etc.) qu'ils informent les autorités des éventuels régimes transfrontaliers abusifs en matière de planification fiscale. La législation proposée concernant les rapports des entreprises multinationales pour les juridictions fiscales montrera l'étendue de l'inobservation des obligations fiscales.

Contactez-nous

Vous aimez cet article?

Partager sur WhatsApp
Partager sur Whatsapp
Partager sur télégramme
Partager sur Telegram
Partager sur skype
Partager par Skype
Partager sur email
Partager par e-mail

Besoin de plus d'informations sur la société néerlandaise BV?