Les Pays-Bas pour la suppression des paradis fiscaux

Au cours de la dernière décennie, l'accent a été mis sur l'élimination de l'évasion fiscale par les sociétés multinationales aux Pays-Bas. En raison des nombreux avantages que le pays offre en termes d'opportunités de réduction d'impôts, il est devenu un paradis fiscal pour d'énormes multinationales qui abusent de ces règles dans un seul but : l'évasion fiscale. Étant donné que chaque entreprise aux Pays-Bas est liée aux règles fiscales du pays, il est devenu nécessaire pour le gouvernement néerlandais de prendre les mesures appropriées pour mettre un terme à ce problème une fois pour toutes. En raison des incitations actuelles, cela est également soutenu au niveau international par le G7.

Incitations directes pour lutter contre l'évasion fiscale

Le gouvernement néerlandais actuel a clairement montré son soutien au projet d'introduire un taux d'imposition global minimum de 15 % dans le G7, qui comprend le Canada, l'Allemagne, la France, l'Italie, le Japon, le Royaume-Uni et les États-Unis. Cette initiative est principalement proposée pour décourager l'évasion fiscale dans le monde, car elle éliminera les différences entre les pays. Si un taux d'imposition global était mis en place, il n'y aurait plus besoin de canaliser des fonds où que ce soit puisqu'il n'y aurait aucun avantage fiscal particulier à tirer.

Une incitation comme celle-ci obligerait les géants technologiques multinationaux comme Google, Facebook et Apple à payer les impôts dans les pays qui ont facilité les revenus. Cette liste comprend également les quatre plus grandes marques de tabac au monde. Jusqu'à présent, ces multinationales trouvaient un moyen d'omettre de payer des impôts en canalisant leurs bénéfices via plusieurs pays. Cette nouvelle approche établirait un ordre des affaires transparent qui lutte activement contre l'évasion fiscale.

Autres avantages de cette stratégie

Cette approche produirait non seulement des mesures contre l'évasion fiscale, mais elle limiterait également considérablement les pays en concurrence les uns avec les autres pour attirer davantage de multinationales sur leur site. Cela, en soi, crée ce qu'on appelle des paradis fiscaux parce que les pays surenchérissent les uns les autres en termes de taux d'imposition. L'accord a été signé par tous les ministres des Finances des pays partenaires du G7. Le secrétaire d'État aux Finances des Pays-Bas a clairement indiqué que les Néerlandais soutiennent pleinement cet accord, car il permettra une meilleure réglementation contre l'évasion fiscale.

L'accord sera mis en œuvre dès que possible dans l'ensemble de l'Union européenne, en ce qui concerne les dirigeants néerlandais. Tous les pays du G7 ont déjà un taux d'imposition des sociétés de 15 %, mais certains pays de l'UE proposent un taux inférieur. Cela permet une concurrence quelque peu malsaine, qui est préjudiciable à l'ensemble de l'économie mondiale. C'est l'une des principales raisons pour lesquelles les Pays-Bas prennent des mesures, car le pays a été privé de milliards d'euros d'impôts qui auraient dû être payés en raison de la réglementation fiscale actuelle. Tant que les multinationales utiliseront certains pays comme entonnoirs pour diriger leur argent ailleurs, les transactions honnêtes continueront d'être un mythe.

Besoin d'aide pour les déclarations fiscales ?

Les Pays-Bas offrent un climat fiscal et économique excellent et stable à tout entrepreneur ambitieux, mais il est conseillé de suivre la loi lorsqu'il s'agit de payer des impôts. Si vous souhaitez des conseils professionnels ou des services comptables pour votre entreprise néerlandaise, n'hésitez pas à contacter notre équipe de professionnels à tout moment. Nous pouvons également vous aider avec l'ensemble du processus d'enregistrement d'une entreprise aux Pays-Bas, si vous êtes intéressé par une succursale ou une création d'entreprise ici.

 

Besoin de plus d'informations sur la société néerlandaise BV?

CONTACTEZ UN EXPERT
Dédié à aider les entrepreneurs à démarrer et à développer une entreprise aux Pays-Bas.

Membre de

Food MenuChevron- vers le bascercle croisé