Avoir une question? Appeler un expert

Avoir une question? Appeler un expert

Livre sur les fusions et acquisitions M&A sur un bureau.

Fusions et acquisitions aux Pays-Bas

Le présent article examine les étapes menant aux fusions ou acquisitions d'entreprises en Hollande. Une de ces étapes est une enquête appelée «due diligence» (ou DD). Il vise à élucider l'état réel de l'entreprise respective. DD permet d'évaluer les risques potentiels dans le but d'éclairer la décision finale sur la transaction et également d'ajuster les conditions d'achat.

Accord de confidentialité / non-divulgation

Au cours de la phase de négociation de la fusion et de l’acquisition, les parties signent souvent un accord de confidentialité (non-divulgation), de sorte que toute information confidentielle partagée concernant l’achat provisoire reste secrète. De cette manière, le fournisseur réduit le risque de divulgation publique des informations fournies. Afin de minimiser davantage le risque, des clauses de pénalité sont parfois incluses dans l'accord.

réunions d'entreprise

Déclaration d'intention (DoI)

Une fois que l'accord de confidentialité a été signé, que l'acheteur (éventuel) a terminé le processus de diligence raisonnable et que les négociations initiales ont été clôturées, les parties préparent une déclaration d'intention qui fournit les conditions pour la poursuite des négociations concernant l'acquisition de la société. Le DoI contient généralement les éléments suivants (la liste n’est pas exhaustive):

  • des négociations préliminaires sur la prise de contrôle de la société sont organisées entre les parties;
  • si les négociations sont exclusives (avec une période d'exclusivité exacte);
  • quelles conditions permettent aux parties d'arrêter les négociations;
  • date limite de finalisation de l'acquisition;
  • les conditions qui doivent être remplies (dans le cas général - due diligence raisonnable) pour que les parties puissent passer à la prochaine phase d'acquisition.

Vérifications nécessaires

Au cours de la deuxième phase, l’acheteur effectue un audit appelé contrôle de diligence raisonnable («DD»). Il s’agit d’une enquête destinée à élucider l’état de la société concernée et les risques possibles, permettant ainsi à l’acheteur de prendre une décision éclairée concernant la transaction potentielle. Les résultats de la DD sont généralement reflétés dans les conditions du contrat d’achat définitif, ainsi que dans les déclarations et les garanties du vendeur.

La liste suivante (non exhaustive) présente certains sujets communs aux enquêtes sur le DD:

  • Ressources humaines / contrats (pour le travail);
  • immobilier / contrats de location;
  • procédures judiciaires potentielles et en cours;
  • droits de propriété intellectuelle et licences;
  • réclamations (civiles);
  • les questions d'assurance;
  • finances;
  • fiscale.

Ces détails sont essentiels pour évaluer la société et fixer son prix d’achat. Ils peuvent servir de base aux indemnités et garanties dans le contrat d’achat. En plus de l'enquête juridique sur le DD, il est important de procéder à des contrôles financiers et fiscaux (fiscaux).

renonciation responsabilité

DD du vendeur

De temps en temps, les fournisseurs procèdent également à leurs propres enquêtes de DD (ou de fournisseur) même avant le début des négociations en vue d'une prise de contrôle. Les problèmes de l'entreprise peuvent être résolus à temps pour éviter des surprises désagréables en cours de négociation.

Contrat d'achat

Une fois que l'examen DD est terminé et que les résultats sont connus, les parties commencent à négocier sur les dispositions du contrat d'achat. Ce contrat comprend des clauses sur les risques liés à des événements incertains, financiers et autres, ainsi que sur leur répartition entre les parties. Si, par exemple, l’examen DD a montré que des réclamations sont attendues des fonds de pension ou des autorités fiscales, l’acheteur peut demander des garanties spécifiques au vendeur (ou une modification du prix d’achat).

Convention d'achat d'actions / d'actifs

L'acquisition d'une société implique généralement une transaction en actions. L'acheteur acquiert les actions de la société détenues par le vendeur au moyen d'un contrat d'achat d'actions. Parfois, il est nécessaire de conclure une forme de transaction différente, par exemple si la société à acquérir est une société en nom collectif ou un propriétaire unique, plutôt qu'une personne morale. Dans ce cas, les sociétés sont soumises au transfert de passifs et d’actifs en vertu d’accords d’achat d’actifs.

Signature de la convention d'achat d'actions ou d'actifs

Une fois que les parties ont convenu des conditions de la transaction (y compris la date de transfert légale et le fondement de la transaction), elles signent un contrat d’achat d’actions ou d’actifs (ou un autre type de contrat, tel qu’un contrat de fusion). Cette phase est souvent appelée «signature». Habituellement, le transfert de propriété légal a lieu plusieurs semaines ou même plusieurs mois plus tard pour diverses raisons, par exemple pour donner à l’acheteur le temps de financer la transaction. Les accords d’achat d’actions ou d’actifs peuvent également inclure des conditions résolutives ou nécessaires qui doivent être remplies et peuvent spécifier la période précédant le transfert de propriété.

Conclure la transaction

La transaction est conclue une fois que tous les documents nécessaires ont été préparés et que toutes les exigences qui y figurent ont été remplies ou ont expiré. Ensuite, les documents liés au transfert sont signés et, en cas d’achat d’actions, les actions réelles sont transférées. Le plus souvent, les transferts ont lieu contre paiement du prix d'achat (ou une partie de celui-ci, s'il existe une clause de complément de prix). Aux Pays-Bas, les transferts de parts sociales sont effectués via des actes de transfert établis par des notaires latins.

Si vous êtes intéressé par l'achat ou la vente d'actions d'une société dans le cadre d'une acquisition, consultez nos articles ci-dessous:

contacter un expert

Vous aimez cet article?

Partager sur WhatsApp
Partager sur Whatsapp
Partager sur télégramme
Partager sur Telegram
Partager sur skype
Partager par Skype
Partager sur email
Partager par e-mail

Besoin de plus d'informations sur la société néerlandaise BV?