Avoir une question? Appeler un expert

Avoir une question? Appeler un expert

Traité d'évitement de la double imposition entre les Pays-Bas et les États-Unis

Traité d'évitement de la double imposition entre les Pays-Bas et les États-Unis

Les Pays-Bas disposent d'un vaste réseau de accords pour éviter la double imposition offrant des avantages fiscaux aux investisseurs internationaux qui créent des sociétés dans ce pays Parmi ces accords figure le traité avec les États-Unis. La première convention visant à éviter la double imposition entre la Hollande et les États-Unis a été signée à 1992. Son premier amendement date de 1993.

Nos consultants locaux spécialisés dans la création d'entreprise peuvent vous fournir des informations supplémentaires sur le système fiscal néerlandais.

Portée du traité de double imposition entre les Pays-Bas et les États-Unis

La convention pour éviter la double imposition entre la Hollande et les États-Unis couvre:

  • les impôts sur le revenu, les salaires, les bénéfices des sociétés et les dividendes en Hollande;
  • les impôts sur le revenu et les droits d'accise en ce qui concerne les assurances imposées aux agents d'assurance néerlandais établis aux États-Unis.

Les fondations néerlandaises travaillant aux États-Unis sont soumises à des dispositions spéciales qui sont également incluses dans le traité de double imposition. Cela concerne la taxe d'accise américaine. En outre, la convention couvre des taxes similaires applicables aux Pays-Bas et aux États-Unis.

Les dispositions du traité de double imposition s'appliquent sur la base de la résidence fiscale.

Imposition des personnes physiques conformément au traité d'évasion fiscale entre les Pays-Bas et les États-Unis

Aux Pays-Bas, les résidents paient l'impôt sur le revenu et les entreprises locales sont soumises à l'impôt sur les sociétés. Aux fins d'éviter la double imposition, toutes les conventions conclues par les Pays-Bas comprennent des dispositions relatives à l'impôt sur les sociétés et sur le revenu.

Les entrepreneurs internationaux établissant des entreprises en Hollande ont la possibilité de choisir leur lieu de résidence fiscale, c'est-à-dire de choisir le pays qui les tiendra pour responsables du paiement de l'impôt. Les contribuables étrangers peuvent choisir de payer des impôts conformément à l'accord conclu entre la Hollande et les États-Unis afin d'éviter la double imposition ou de profiter du Décret unilatéral de non-double imposition de 2001. Le traité de double évasion fiscale avec les États-Unis stipule que les résidents des États-Unis qui gagnent un revenu en Hollande bénéficieront de crédit en ce qui concerne l'imposition des intérêts, des redevances et des dividendes.

Imposition des entreprises conformément au traité d'évasion fiscale entre les Pays-Bas et les États-Unis

En ce qui concerne le régime fiscal des entreprises américaines opérant en Hollande et vice-versa, le traité de double évasion fiscale prévoit un statut d'établissement permanent couvrant:

  • branches;
  • ateliers;
  • des usines;
  • mines / sites d'exploitation
  • autres bureaux et lieux de gestion;

L'accord pour éviter la double imposition est valable pour les installations déjà établies pour 12 ou plusieurs mois.

Les doubles taxes sont évitées grâce à la réduction des obligations fiscales des entreprises néerlandaises aux États-Unis. D'autre part, la Hollande accorde des déductions fiscales aux sociétés américaines opérant simultanément dans les deux pays.

Nos consultants hollandais en matière de création d'entreprises peuvent fournir des informations complémentaires sur les méthodes permettant d'éviter la double imposition en vertu du traité Hollande - USA.

Amendements relatifs au traité d'évitement fiscal entre la Hollande et les États-Unis

L'accord de double imposition entre les deux pays a été modifié dans 2004 pour inclure de nouvelles dispositions concernant les pensions, les dividendes, les pensions alimentaires et les succursales. Selon eux, les impôts sur les dividendes transférés à un résident de Hollande par une société aux États-Unis peuvent être perçus aux Pays-Bas. Les taux d'imposition des dividendes sont les suivants:

  • cinq pour cent du montant du dividende (brut) si le bénéficiaire ne détient pas moins de 10% des voix dans la société transférant les dividendes;
  • quinze pour cent dans tous les autres cas.

Les succursales néerlandaises et américaines sont taxées par le pays d'immatriculation de leur établissement stable. En ce qui concerne les rentes, les pensions alimentaires et les pensions, les personnes ayant de tels revenus ne sont assujetties à l'impôt sur le revenu que dans leur pays de résidence.

Conseils gratuits pour l'impôt sur les sociétés

Si vous cherchez des conseils pour vos impôts sur les sociétés, ne cherchez plus. Nous offrons une première consultation gratuite pour tous les entrepreneurs débutants aux Pays-Bas.

ICS a été inspiré par le travail de l'organisation d'aide fiscale du Kansas. Kansastaxaide a pris une initiative pour aider les personnes qui n'ont pas les moyens de faire un dépôt de compte approprié.

Si les taxes sont déposées à tort, les personnes peuvent être condamnées à une amende ou même à une responsabilité pénale. Pour éviter un fardeau administratif trop élevé, l'assistant fiscal du Kansas a aidé les Kansans à revenu faible et moyen avec l'ensemble du pays Programme d'aide fiscale AARP.

Le programme d'aide fiscale de la Fondation AARP est idéal pour réunir des retraités finement alphabétisés, tels que d'anciens comptables, avocats, comptables, employés du gouvernement et entrepreneurs, ainsi que des personnes dans le besoin. Telles que les mères célibataires qui ont besoin d'un financement public pour financer l'éducation de leurs enfants.

Nous, à Intercompany Solutions partager la philosophie AARP et sentir que tout le monde, quel que soit le budget, a droit à une consultation fiscale. Même si nous ne pouvons pas vous aider dans cette affaire, nous serons heureux de vous présenter la bonne personne pour votre question spécifique.

Nous sommes des comptables fiscalistes expérimentés des Pays-Bas, avec une spécialisation dans toutes les questions entrepreneuriales. De l'impôt sur les sociétés, à la taxe sur la valeur ajoutée en passant par les déclarations fiscales privées des entrepreneurs. Si vous avez une question, n'hésitez pas à nous contacter.

Nous croyons fermement qu'apporter la prospérité aux autres finira par nous apporter la prospérité.

Contactez-nous

Si vous avez besoin d'informations complètes sur les modifications du traité pour éviter la double imposition avec les États-Unis, n'hésitez pas à contacter nos agents néerlandais spécialisés dans la création de sociétés.

Lignes directrices pour les entrepreneurs américains: Comment démarrer une entreprise aux Pays-Bas

contacter un expert

Vous aimez cet article?

Partager sur WhatsApp
Partager sur Whatsapp
Partager sur télégramme
Partager sur Telegram
Partager sur skype
Partager par Skype
Partager sur email
Partager par e-mail

Besoin de plus d'informations sur la société néerlandaise BV?