Avoir une question? Appeler un expert

Avoir une question? Appeler un expert

Société de responsabilité privée ou publique (BV vs. NV)

Conformité coopérative et décisions en Hollande

La pratique régnante

Aux Pays-Bas, le système fiscal se caractérise par la possibilité d’envisager à l’avance le traitement de certaines transactions ou opérations avec les autorités fiscales. L'administration fiscale peut vous donner une autorisation avancée. Les autorités fiscales nationales peuvent conclure deux types d’accords avec les contribuables: un Accord de tarification préalable (APA) ou une décision anticipée en matière d'impôt (ATR).

Les APP sont des accords dans lesquels les autorités fiscales spécifient la méthode de tarification qui sera appliquée par le contribuable aux transactions liées aux sociétés. Ce programme offre aux contribuables la possibilité de résoudre ou d'éviter les différends potentiels ou réels sur les prix de transfert de manière coopérative et proactive.

Les ATR sont des accords avec les autorités fiscales qui déterminent les obligations légales et les droits des contribuables dans leurs situations spécifiques.

Les APP et les ATR sont contraignants pour les autorités fiscales et le contribuable. Leur conclusion est soumise à des exigences particulières en matière de substance. En règle générale, l'administration fiscale est en mesure de traiter les demandes d'ATR, d'APP et d'autres demandes d'informations (par exemple, pour l'enregistrement de la TVA, l'unité fiscale ou la fusion facilitée) sans retard important.

société-incorporation-poa

Le droit de l'UE exige que Autorités fiscales en Hollande échanger automatiquement des données sur les APP et les ATR avec les autorités fiscales nationales d'autres États membres. L'administration fiscale a préparé des documents standard que les contribuables remplissent pour conclure des décisions ou des arrangements transfrontaliers en matière de prix de transfert. Toutes les autorités fiscales nationales de l'UE sont tenues d'échanger ces informations. Cela améliore la transparence en matière de fiscalité des entreprises dans la Communauté. À terme, l'UE pourrait également commencer à échanger des informations similaires avec les autorités fiscales nationales des pays non membres.

Conformité coopérative

Si certaines conditions sont remplies, les entreprises néerlandaises peuvent demander le contrôle dit horizontal (renforcement de la relation avec les autorités fiscales nationales). La surveillance horizontale est un type de conformité coopérative volontaire où l'organisation conclut un accord spécifique avec l'administration fiscale. Cela fournit une assurance et une sécurité avancées et évite aux contribuables d’être victimes de mauvaises surprises fiscales. La portée de la surveillance horizontale ne se limite toutefois pas à la conformité législative: l'entreprise doit démontrer qu'elle maîtrise ses risques et ses processus fiscaux à l'aide d'un cadre de contrôle fiscal.

signe-bv-entreprise-acte

Les autorités fiscales nationales ajustent leur intensité de contrôle et leurs méthodes en fonction du niveau de contrôle fiscal du contribuable. Par conséquent, leurs audits passeront de réactif (effectué pour les périodes précédentes) à proactif (pour assurer la sécurité au départ). La relation entre les entreprises et les autorités fiscales dans la surveillance horizontale repose sur la transparence, la compréhension mutuelle et la confiance.

Le principal avantage de cet arrangement est la possibilité de gérer les positions et les risques fiscaux pertinents au moment de leur apparition dans des délais commerciaux plausibles. Les entreprises sont censées se comporter de manière transparente dans leurs relations avec les autorités fiscales et, à son tour, l'administration réagit rapidement aux problèmes portés à son attention par ces entreprises. En outre, le programme de suivi horizontal permet de déterminer avec précision les flux de trésorerie imposables, les impôts courants et différés, et garantit aux entreprises une position fiscale incertaine, voire inexistante. Cela permet aux entreprises d'économiser du temps et de l'argent. Toutefois, il convient de noter que l'administration fiscale néerlandaise n'a pas encore formulé de principes objectifs concernant les exigences du cadre de contrôle fiscal.

Si vous avez besoin d'informations supplémentaires ou d'assistance juridique, contactez-nous!

 

 

 

 

Vous aimez cet article?

Partager sur WhatsApp
Partager sur Whatsapp
Partager sur télégramme
Partager sur Telegram
Partager sur skype
Partager par Skype
Partager sur email
Partager par e-mail

Besoin de plus d'informations sur la société néerlandaise BV?