Fondation ANBI (sans but lucratif)

Les Pays-Bas proposent différents type de fondations, la fondation ANBI est la fondation (néerlandais : Stichting) la plus couramment utilisée pour les organisations à but non lucratif. ANBI signifie : 'Algemeen Nut beogende instelling', une entité servant un but général. Les organisations à but non lucratif sont également appelées « ONG » ou organisation non gouvernementale.

Qu'est-ce qu'un ANBI ?

ANBI signifie algemeen nut beogende instelling, en anglais une institution caritative. Mais aux Pays-Bas, toutes les institutions caritatives ne peuvent pas s'appeler ANBI. Une institution ne peut être ANBI que si elle est presque entièrement engagée dans l'intérêt public (algemeen nut). Les associations (telles que les associations sportives, personnelles, de chant, d'harmonie ou de théâtre) et les clubs de loisirs ne sont généralement pas ANBI.

L'inspecteur des impôts accorde le statut ANBI à un organisme de bienfaisance s'il demande ce statut et si l'organisme de bienfaisance remplit ces conditions.

 Pourquoi un ANBI ?

Un avantage fiscal ANBI par rapport à une institution caritative qui ne possède pas ce statut. Un ANBI a des avantages fiscaux, tels que:

  • Un ANBI ne paie aucun impôt sur les successions ni sur les donations pour les successions et les donations que l'institution utilise dans l'intérêt public.
  • Si un ANBI fait des dons dans l'intérêt public, le bénéficiaire n'a pas à payer d'impôt sur les donations.
  • Les donateurs d'un ANBI peuvent déduire leurs dons de l'impôt sur le revenu ou sur les sociétés.
  • Afin d'être éligible à la déduction des dons périodiques, le donateur et l'ANBI doivent consigner le don dans une convention.
  • Un ANBI est éligible au remboursement de la taxe sur l'énergie.
  • Les bénévoles qui travaillent pour un ANBI font un don à un ANBI sous certaines conditions.
  • Une déduction supplémentaire pour dons s'applique aux donateurs d'ANBI culturels.

En bref, un ANBI est exonéré des droits de succession et de donation. Les donateurs peuvent déduire leurs dons à un ANBI de l'impôt sur le revenu ou sur les sociétés. Pour qu'une institution obtienne le statut d'ANBI, elle doit remplir un certain nombre de conditions.

Quelles conditions un ANBI doit-il remplir en général ?

Pour être désigné comme ANBI, l'établissement doit remplir toutes les conditions suivantes :

  • L'institution doit être entièrement axée sur l'intérêt public. Cela doit ressortir, entre autres, de l'objectif statutaire et des activités envisagées.
  • L'institution doit servir l'intérêt public avec la quasi-totalité de ses activités. C'est l'exigence de 90 %.
  • L'institution est à but non lucratif avec toutes ses activités qui servent l'intérêt public.
  • L'institution et les personnes directement impliquées dans l'institution satisfont aux exigences d'intégrité.
  • Aucune personne physique ou morale ne peut disposer des actifs de l'établissement comme s'il s'agissait de ses propres actifs. Les administrateurs et les décideurs peuvent ne pas avoir la majorité du contrôle sur les actifs de l'institution.
  • L'établissement ne peut détenir plus de capital qu'il n'est raisonnablement nécessaire pour le travail de l'établissement. Par conséquent, l'équité doit être limitée.
  • La rémunération des décideurs se limite à des indemnités de frais ou à des jetons de présence.
  • L'établissement dispose d'un plan d'action à jour.
  • L'institution a un rapport raisonnable entre les frais de gestion et les dépenses.
  • L'argent qui reste après la fermeture de l'institution est dépensé pour un ANBI ou pour une institution étrangère qui se concentre à au moins 90% sur l'intérêt public.
  • L'établissement respecte les obligations administratives.
  • L'établissement publie des données spécifiques sur son propre site Internet ou sur un site Internet commun.

Quelles conditions un ANBI doit-il remplir ? en détail

  • Exigence de 90 % : Pour être désignée comme ANBI, une institution doit satisfaire à l'exigence de 90%. En outre, les activités qui poursuivent l'objectif de l'institution doivent servir presque entièrement un intérêt général. Un ANBI doit dépenser au moins 90% de ses dépenses utilement en général. Dans certains cas, des activités généralement utiles qui n'ont pas coûté d'argent peuvent également être incluses dans ce test de 90 %.
  • Pas de but lucratif : Un ANBI ne peut pas réaliser de profit avec toutes ses activités qui servent l'intérêt public. Un ANBI doit tirer profit des activités commerciales de collecte de fonds. La condition est que les bénéfices profitent aux principales activités de l'ANBI.
  • Exigences d'intégrité : Une institution ne peut être un ANBI que si l'institution et les personnes qui y sont directement impliquées répondent aux exigences d'intégrité. Si l'inspecteur des impôts a des raisons de douter de l'intégrité d'une institution ou d'une personne impliquée dans celle-ci, il peut demander un certificat de bonne conduite (VOG). Si le VOG n'est pas soumis, l'établissement ne recevra pas le statut ANBI ou il sera retiré. L'inspecteur des impôts ne considère plus un établissement comme un établissement d'utilité publique si un directeur, un gérant ou une personne qui détermine l'image de l'établissement a été condamné pour un crime et :
  • le crime a été commis en la qualité de la personne concernée
  • la condamnation a eu lieu il y a moins de 4 ans
  • l'infraction constitue une violation grave de l'ordre juridique

Une personne qui détermine le visage est une personne qui est considérée comme un représentant de l'ANBI. Il ou elle n'a pas besoin d'avoir des liens juridiques avec l'institution, comme un emploi. Pensez, par exemple, à un ambassadeur d'une institution.

  • Contrôle des actifs : Un certain nombre de lignes directrices sont attachées à la gestion et aux dépenses des actifs d'un ANBI. Par exemple, une personne physique ou morale ne peut disposer des actifs de l'établissement comme s'il s'agissait de ses propres actifs. Les administrateurs et les décideurs peuvent ne pas avoir la majorité du contrôle sur les actifs de l'institution. Il n'est pas non plus permis à l'un des membres du conseil d'administration d'avoir une voix prépondérante ou un veto. Par exemple, si un conseil ou un organe décisionnel se compose de 3 personnes ayant les mêmes droits de vote, alors il satisfait à la condition. Il est recommandé d'inscrire ces matières dans les statuts de l'établissement.
  • Fonds propres limités : Un ANBI ne peut détenir plus de capital que nécessaire aux activités de l'établissement. C'est ce qu'on appelle le « critère de dépenses ». Un ANBI peut toutefois détenir des actifs s'il existe :
  • biens reçus en legs (par héritage) ou en donation

La condition est que le défunt ou le donateur ait déterminé que le capital donné ou légué doit être maintenu, ou qu'il a été déterminé que seul le rendement de ce capital est utilisé pour poursuivre l'objectif de l'ANBI. Ceci est également appelé «puissance de la tige». Souvent, le donateur ou le défunt stipule dans un testament que la succession doit conserver sa valeur en raison de l'inflation au moyen d'un ajustement annuel. L'ANBI doit en tenir compte lors de la dépense des retours disponibles.

  • capital découlant de l'objet de l'ANBI : Par exemple, il s'agit d'une réserve naturelle ou d'un lieu de culte à entretenir par un ANBI.
  • capital nécessaire pour réaliser l'objectif de l'ANBI

Par exemple, les locaux commerciaux ou la propre installation de stockage des fournitures de secours.

  • un capital raisonnable nécessaire pour assurer la continuité des travaux
  • Décideurs de la politique de rémunération : Les décideurs d'un ANBI (par exemple les membres du conseil de surveillance) ne peuvent recevoir une indemnisation que pour les dépenses encourues. Les décideurs politiques peuvent également recevoir des jetons de présence qui ne sont pas excessifs. Un exemple de jetons de présence est un honoraire pour la préparation et la participation aux réunions.
  • Rapport entre les frais de gestion et les dépenses : Les frais de gestion de l'ANBI doivent être en proportion raisonnable des dépenses. Ce qui est « raisonnable » dépend (entre autres) de la nature de l'ANBI. Par exemple, une institution qui lève des fonds a souvent des coûts différents de ceux d'une institution qui gère des actifs. Les frais de gestion sont les frais de gestion de l'établissement, tels que les frais liés à la conduite de la gestion administrative (par exemple les frais d'un comptable).
  • Liquidation: Il doit être clair d'après les statuts d'un ANBI que l'argent qui reste après la dissolution de l'ANBI (solde de liquidation positif) est entièrement dépensé pour un ANBI. Si les statuts stipulent que le solde positif de la liquidation sera dépensé « dans la mesure du possible » pour un ANBI ou un établissement étranger qui se consacre à au moins 90 % à l'utilité publique, l'inspecteur des impôts rejettera la demande.
  • Obligations administratives pour un ANBI : Un ANBI est obligé de tenir une administration. Cette administration doit au moins faire apparaître :
  • quels montants ont été payés par décideur pour les indemnités de dépenses, les jetons de présence et autres paiements. Cela permet à l'inspecteur des impôts d'apprécier si les membres de l'organe délibérant (tels que les membres du conseil de surveillance) ne perçoivent pas des indemnités de frais ou des jetons de présence excessifs.
  • quels coûts l'institution a-t-elle encourus : Considérons, par exemple, les frais de gestion de l'institution. Cela nous permet d'évaluer s'il existe une relation raisonnable entre les coûts et les dépenses.
  • la nature et l'importance des revenus et des actifs de l'institution : De cette manière, l'inspecteur des impôts peut évaluer les dépenses de l'ANBI sur le critère des dépenses.
  • quelles sont les dépenses et les dépenses de l'institution: De cette manière, l'inspecteur des impôts peut évaluer les dépenses de l'ANBI sur le critère des dépenses.
  • Plan de politique : Un ANBI doit avoir un plan de politique à jour. Ce plan donne un aperçu de la manière dont l'ANBI veut atteindre son objectif. Le plan peut être un plan d'action pluriannuel, mais il doit en tout état de cause donner un aperçu de l'année à venir.

Il est généralement conseillé de publier le plan d'action sur le site Internet de l'ANBI. On informe ainsi sympathisants et donateurs et on se conforme immédiatement à l'obligation de publication qui s'applique aux ANBI. La publication du plan de politique n'est pas obligatoire. Il est nécessaire de mettre en évidence un certain nombre d'informations du plan d'action sur le site Web.

 Transparence d'un ANBI via internet

Un ANBI est tenu de publier des données sur son propre site Internet ou sur un site Internet commun. Depuis le 1er janvier 2021, les grands ANBI sont obligés d'utiliser des formulaires standards pour la publication des données. Les grands ANBI sont :

  • Les ANBI qui collectent activement des fonds ou des biens auprès de tiers (institutions de collecte de fonds) et dont le revenu total de l'exercice concerné dépasse 50,000 XNUMX €.
  • ANBI sans collecte de fonds si le total des dépenses de l'exercice concerné dépasse 100,000 XNUMX €

Si l'institution n'est pas un grand ANBI, on peut utiliser le formulaire standard, mais il n'y a aucune obligation de le faire. L'utilisation du formulaire standard peut être une solution simple.

Si l'on choisit de ne pas utiliser le formulaire, les informations suivantes doivent être publiées :

  • le nom de l'établissement
  • le RSIN (Legal Entities and Partnerships Information Number) ou le numéro fiscal
  • les coordonnées de l'établissement
  • une description claire de l'objectif de l'ANBI
  • les principaux points de la plan d'action
  • la fonction des administrateurs : tels que : 'président', 'trésorier' et 'secrétaire'.
  • les noms des réalisateurs
  • la politique de rémunération
  • Publier la politique de rémunération du conseil statutaire et des décideurs.
  • un rapport à jour des activités réalisées
  • un état financier doit être publié sur le site Internet. Cela doit être fait dans les 6 mois suivant la fin de l'exercice. L'état comprend un bilan, un état des revenus et des dépenses et une explication

Contenu d'un plan politique de votre ANBI ?

L'épine dorsale de votre ANBI est son plan d'action. Un ANBI est obligé d'avoir un plan de politique. On est également obligé d'inclure et d'expliquer les informations suivantes dans le plan de politique :

  • l'objectif de l'institution et les activités à réaliser
  • la méthode d'acquisition des revenus
  • la gestion et l'utilisation des actifs de l'institution

Objectif de l'institution et travail à effectuer :

Décrivez dans le plan d'action aussi précisément que possible ce que l'établissement veut réaliser, sous la forme d'un objectif clair.

De plus, indiquez comment vous mettrez en œuvre l'objectif, comme les activités que l'institution mène et mènera pour atteindre l'objectif énoncé. Un exemple pourrait être la fourniture d'une aide d'urgence lors de catastrophes ou la création d'écoles dans les pays en développement.

Votre institution s'engage-t-elle dans les intérêts d'un groupe cible spécifique ? Décrivez ce groupe cible aussi clairement que possible.

Le mode d'acquisition des revenus
Décrivez dans le plan d'action comment votre ANBI augmentera vos revenus.

La gestion et l'utilisation des actifs de l'institution
Enfin, décrivez dans le plan d'action comment les actifs sont gérés. Cela diffère selon les établissements. Expliquez non seulement la gestion des actifs, mais également l'utilisation des fonds et des biens collectés. Si de l'argent est réservé pour des dépenses dans les années à venir, cela doit être expliqué dans le plan d'action.

Données facultatives

Outre le traitement des données susmentionnées, un plan de politique est libre de forme. Vous êtes libre d'inclure d'autres informations dans le plan politique qui augmenteront votre transparence envers les sympathisants et les donateurs, telles que :

  • le nom le RSIN ou le numéro fiscal
  • l'adresse postale ou professionnelle
  • un numéro de téléphone ou une adresse e-mail
  • éventuellement le numéro de la chambre de commerce
  • éventuellement les coordonnées du compte bancaire
  • la composition du conseil d'administration et les noms des administrateurs et des décideurs
  • un aperçu des revenus, des dépenses et des actifs votre ANBI peut ajouter une prévision pour les années à venir.
  • la politique de rémunération du conseil d'administration ou des décideurs

(FAQ) Couture ANBI

  • Quelle est la différence entre une fondation ANBI et une fondation régulière?
    La différence entre une fondation ANBI et une fondation régulière est le statut ANBI. Le statut ANBI est une étape supplémentaire qui doit être effectuée après la formation de l'ANBI. L'ANBI a également certaines exonérations fiscales, mais aussi certaines restrictions qu'une fondation régulière n'a pas.
  • Quels sont les avantages d'une fondation ANBI?
    Les donateurs de la fondation peuvent bénéficier d'exonérations fiscales pour leurs dons. La fondation ANBI dispose également de certaines exonérations fiscales qui stimulent l'aspect caritatif. Il n'y a pas d'impôt à payer sur les dons reçus, il n'y a pas non plus d'impôt à payer sur les fondateurs qui font un don à la fondation.
  • Une fondation ANBI peut-elle faire des bénéfices?
    Oui, tant que les bénéfices sont utilisés pour financer sa principale cause caritative.
  • Sur quoi l'ANBI peut-il dépenser des fonds?
    En bref: tout ce qui profite à l'objectif de la cause caritative. Cela peut inclure des collectes de fonds, des promotions, des cadeaux et ainsi de suite. Et toutes les activités qui y sont liées.
    Une fondation peut impliquer d'autres entreprises pour l'assistance avec ses services. Imaginez que le Fonds mondial pour la nature engage une société de planification d'événements pour planifier une collecte de fonds, ou une société de marketing numérique pour réparer son site Web.
  • Quelles sont les restrictions d'une fondation ANBI?
    En bref: pour obtenir le statut d'ONG, les fondateurs déclarent que l'objectif ne doit pas être de rendre les membres du conseil d'administration riches ou de recevoir des membres disproportionnés.
  • Une fondation ANBI peut-elle indemniser les membres du conseil d'administration?
    Oui, mais il y a des limites à rémunération des membres du conseil. Pour la préparation et le dépôt d'une réunion, un membre du conseil peut percevoir un maximum de 356 €. Pour les grandes ONG, il existe différents critères.
  • Une Fondation ANBI peut-elle rémunérer son personnel et ses bénévoles ?
    Oui, les bénévoles peuvent recevoir jusqu'à 170 € par mois ou 1900 € par an en franchise d'impôt. Au-dessus de ce montant, la fondation devra payer le salaire par l'intermédiaire d'un comptable et payer les impôts de l'employeur. Dans ce cas, l'employé doit inclure cela dans ses déclarations de revenus.
  • Une fondation ANBI peut-elle verser des déclarations de coûts à ses membres ?
    Oui, tous les frais déclarés (qui doivent être justifiés dans la comptabilité avec un document approprié) peuvent être payés aux membres. Il n'y a pas de limites à ces déclarations. Bien sûr, la pertinence pour l'organisation et ses activités doit être claire.

Besoin de plus d'informations sur la société néerlandaise BV?

CONTACTEZ UN EXPERT
Dédié à aider les entrepreneurs à démarrer et à développer une entreprise aux Pays-Bas.

Membre de

Food MenuChevron- vers le bascercle croisé